Passersby Since 2000

Les Passants Depuis 2000

Albert-Emile Elzas Photographer

Gallery Notes

In these shots, the individuals themselves are the subject. Time, place, “the street” are much less important to the interpretation of the image. Starting with the 70s, almost all the people are at ease with the camera. I knew already the vast majority of them before taking their picture.

Many times we have just shared a meal, a conversation, a visit, a walk in the countryside, or all of these. They are neighbors and friends, cousins and close family.

You may have noticed that there is no gallery for the 80s. Except for the trip to Egypt in 1989, which has its own gallery, I put away my camera for the decade to pay attention to other priorities.

Ces photos se concentrent sur l’individu comme sujet, et leur interprétation dépend bien moins de l’époque, de l’endroit, de la cité … Surtout à partir de 1970 et presque sans exception, les gens sont à l’aise devant l’objectif. J’en connaissais déjà la grande majorité avant de les prendre en photo.

Bien souvent, nous venions de partager un repas, une conversation, une visite, une promenade dans la campagne, ou tout cela à la fois. Ils sont voisins et amis, cousins et parents proches.

Vous avez peut-être remarqué qu’il n’y a pas de galerie pour les années 80. A part le voyage en Egypte (qui fait l’objet de sa propre galerie), l’appareil photo resta rangé pendant dix ans pour me permettre de prêter mon attention à d’autres priorités.